Obtenir de l'aide »
+++ Obtenez plus d'informations sur les missions d’évacuation de l'Ukraine +++

Transport longue distance : personnes âgées en fin de vie

Obtenir de l'aide »

Transport longue distance : personnes âgées en fin de vie

Lorsqu'une maladie grave ne peut plus être guérie, un patient souhaite passer ses dernières semaines ou ses derniers mois dans la dignité en recevant des soins médicaux de qualité. Être pris en charge dans une unité de soins palliatifs ou une ehpad avec soins palliatifs est une très bonne option, car le patient y est très bien pris en charge.

Personne âgée en fin de vie

Cependant, tout le monde ne souhaite pas simplement être transféré dans l’établissement le plus proche. Un rapprochement familial, un retour au pays d’origine ou un manque de places dans un établissement local sont quelques-unes des raisons qui peuvent conduire une personne à vouloir être transportée loin de son lieu de résidence actuel. Pour arriver à bon port malgré un état de santé fragile, un vol en avion sanitaire est souvent la meilleure solution.

Avantages d'un avion sanitaire

Un avion sanitaire présente deux avantages essentiels : Il peut être opérationnel rapidement partout dans le monde et offre des conditions médicales optimales pour le transfert des patients. Souvent, quelques heures seulement sont nécessaires pour mettre à disposition un avion sanitaire dans n'importe quel aéroport. Cela inclut également les petits aéroports régionaux qui ne peuvent pas être utilisés par les gros avions commerciaux. Ainsi un patient en soins palliatifs peut être transféré rapidement et arriver à proximité de l’établissement de destination, même si celui-ci n'est pas proche d'un grand aéroport.

Avantage avion sanitaire personne fin de vie

Chaque vol en avion sanitaire est accompagné d'un médecin aéronautique et d'un infirmier. Cela garantit des soins médicaux et infirmiers optimaux. L'équipement technique d'un avion sanitaire offre des conditions similaires à celles d'une unité de soins intensifs moderne. Pour certains patients en soins palliatifs, les soins médicaux intensifs ne sont pas nécessaires au moment du transport. Mais c’est rassurant, pour les patients et leurs proches, de disposer d'options de traitement adéquates en cas d'urgence.

Existe-t-il des alternatives ?

Il est également possible de transférer un patient en fin de vie sur de longues distances dans un avion de ligne, dans un hélicoptère médicalisé ou dans une ambulance. Toutefois, ces moyens de transport ne peuvent être utilisés que si l’état de santé de la personne le permet.

Avion de ligne

Si la personne en fin de vie est apte à voyager sur un vol régulier, celui-ci sera organisé avec un accompagnement médical. Le patient est donc accompagné d'un médecin ou d'un infirmier qui transportent un équipement médical d'urgence. Cela permet d'intervenir immédiatement si nécessaire. Le patient voyage soit assis en classe affaires - pour laisser au médecin une liberté d'action optimale -, soit allongé sur une civière spécialement installé pour ce vol.

Par rapport à un avion sanitaire, il existe des avantages et des inconvénients évidents : Le transport sanitaire par avion de ligne est moins cher, mais offre beaucoup moins de flexibilité. Le patient peut seulement être transporté sur un vol existant, qui plus est, doit généralement avoir une liaison directe. En effet, changer d'avion est trop stressant pour de nombreuses personnes fragiles. Ainsi, le patient arrive généralement dans un grand aéroport international et peut être amené à effectuer un long trajet jusqu'à l'établissement de destination.

En outre, la compagnie aérienne régulière a besoin d'un délai d'au moins 1 à 2 jours pour vérifier l'aptitude du patient à prendre l'avion sur la base des dossiers médicaux. Comme les patients en fin de vie n'ont plus que peu de temps à vivre, ce délai est généralement inacceptable.

Hélicoptère médicalisé

En théorie, un vol sanitaire vers une unité de soins palliatifs ou ehpad peut également être effectué dans un hélicoptère médicalisé. Dans la pratique, c'est très rarement le cas. En effet, un hélicoptère perd ses avantages lorsqu'il vole vers une unité de soins palliatifs ou une ehpad. Alors que de nombreux hôpitaux disposent de leurs propres aires d'atterrissage lors de situations d’urgence, un patient en fin de vie ne recevra pas d’autorisation pour atterrir au sein de l’hôpital. Et s’il s’agit d’une ehpad, il n’y a pas de zone prévue à cet effet. Il faudrait alors se rendre en hélicoptère à l'aéroport le plus proche et effectuer un transfert dans un véhicule terrestre jusqu’à l’établissement.

Si le patient doit être transporté via un aéroport, l'avion sanitaire reste donc la meilleure solution. De plus, l'hélicoptère est plus lent, plus cher et a une portée plus courte. Pour cette raison, son utilisation n'a de sens que dans quelques cas exceptionnels.

Ambulance

Transport longue distance personne âgée

Si l'ambulance est une option adaptée pour les courtes distances, elle est rarement envisagée pour les transferts sur de longues distances. Bien que l'équipement médical soit tout à fait adéquat, les déplacements terrestres sont beaucoup plus lents que les déplacements aériens. En outre, une ambulance est plus sujette aux retards, par exemple à cause des embouteillages. En raison de ces facteurs, un transfert longue distance en ambulance est  éprouvant et n'est donc pas conseillée pour les patients en fin de vie. En définitive, un séjour dans un établissement de soins palliatifs vise à permettre au patient de passer ses derniers jours ou semaines dans la dignité et le confort, et cela devrait s'appliquer également au voyage.

La sécurité sociale prend-elle en charge le vol sanitaire d’une personne en fin de vie ?

Si les coûts pour une prise en charge dans une unité de soins palliatifs sont financés par la sécurité sociale, ce n'est généralement pas le cas pour le transfert d’un patient en fin de vie souhaitant se rapprocher de sa famille ou retourner dans sa ville d’origine. Puisqu’il ne s’agit pas d’un transport indispensable d’un point de vue médical, il n'est pas nécessaire pour la caisse d'assurance maladie de prendre en charge les frais du déplacement.

Si le transfert du patient se déroule sur un itinéraire international alors l'assurance rapatriement ou évacuation pourrait, en principe, financer le vol. Mais là aussi, les chances de prise en charge des coûts sont extrêmement réduites. Puisqu’il ne s’agit pas d’un vol permettant au patient de recevoir des meilleurs soins menant à sa guérison, ces assurances ne devraient pas prendre en charge les frais du transport.

Quels sont les coûts d'un vol sanitaire ?

Malheureusement, les coûts d'un vol sanitaire ne peuvent pas être communiqués de manière générale. Trop d’aspects individuels sont déterminants à cet égard et ne peuvent être pris en compte qu'en connaissance du cas concret. Nous serions heureux de discuter avec vous de votre situation lors d'un entretien téléphonique, au cours duquel nous calculerons également les coûts de votre transport. Les principaux facteurs qui rentrent en compte sont les suivants :

  • Le moyen de transport souhaité : selon le véhicule utilisé, c’est-à-dire l’avion sanitaire, l’avion de ligne ou l’hélicoptère, les coûts seront différents.
  • L'itinéraire de transport prévu : la longueur du trajet a une grande influence sur le prix. Toutefois, le prix n'augmente pas de façon proportionnelle à chaque kilomètre supplémentaire, mais dépend également de l'itinéraire exact.
  • L'état de santé du patient : L'état de santé du patient en phase palliative peut nécessiter des mesures particulières ou l’embarquement d'équipements spécialisés et donc influencer le coût d'un vol sanitaire.
  • Le nombre d'accompagnateurs : Un proche peut normalement voyager gratuitement à bord de l’avion sanitaire. S'il y a des accompagnateurs supplémentaires, un avion plus grand et donc plus coûteux est nécessaire.
  • L'urgence de la demande : comme le patient en soins palliatifs n'a que peu de temps à vivre, le transfert est généralement très urgent. Néanmoins, dans un souci de transparence, il convient de mentionner que l'urgence de la demande doit également être prise en compte dans le calcul des coûts. En raison d’un court délai, il est possible que seul un avion sanitaire stationné dans une région éloignée soit disponible, ce qui augmente le prix en conséquence.

Vers l'unité de soins palliatifs avec Union Rapatriement Sanitaire

Les spécialistes en transport sanitaire d’Union Rapatriement Sanitaire organisent pour vous un transfert rapide, sûr et sans complications. Nous savons que les proches de personnes en fin de vie sont déjà confrontés à une situation difficile et souhaitons donc les décharger autant que possible en organisant le transport et les formalités qui en découlent. Pendant le vol, notre personnel empathique et hautement qualifié sur le plan médical veille à ce que le patient se sente totalement à l'aise. Comptez sur nous pour un transfert rapide et sûr lors de longs trajets.

Avez-vous d'autres questions ?

Nous avons rassemblé d'autres informations dans notre FAQ comportant plus de détails sur la procédure et l'organisation des transports sanitaires.

Contactez-nous maintenant !

Vous pouvez joindre notre équipe expérimentée chaque jour 24 heures sur 24, même les week-ends et les jours fériés. Nous vous conseillons gratuitement et vous proposons un devis gratuit sans engagement de votre part pour votre vol sanitaire. Contactez-nous :

Retour